CLIN

Création de Facebook

30/11/2020
Article Publié par Destiny Kasigwa un passionné du Web.

La première version de Facebook est lancée le 4 février 2004 avec l'aide de Dustin Moskovitz, Eduardo Saverin et Chris Hughes. Mark Zuckerberg est daltonien, mais la couleur bleue est celle qu'il voit le mieux. C'est donc celle qu'il a choisie pour représenter son site. Le succès est immédiat auprès des autres élèves de l'université. L’accès est graduellement autorisé à d'autres universités (principalement de l'Ivy League), puis aux écoles du secondaire, et enfin au grand public. Le succès est partout au rendez-vous.

Cependant, des étudiants de Harvard (Cameron et Tyler Winklevoss, ainsi que Divya Narendra) attaquent Facebook en justice, un mois après son lancement. Ils avaient, en effet, commencé depuis plusieurs mois à développer un autre site de réseau social : le Harvardconnection. En octobre 2003, ils avaient associé Mark Zuckerberg à leur projet, avec pour mission de finir les codes sources du site et de le rendre fonctionnel. Zuckerberg, lié par un « accord verbal » et dès lors considéré comme associé du site, en avait profité pour développer de son côté en quelques semaines le site The Facebook, sans travailler sur le projet commun comme prévu, mentionnant un problème : « Je me demande si le site offre assez de fonctionnalités pour vraiment attirer l'attention et obtenir l'influence nécessaire pour qu'un tel site puisse rouler ». Un procès lui est intenté dès mars 2004, annulé pour raisons techniques en mars 2007. Une nouvelle plainte est déposée et la procédure fait l'objet d'un accord à l'amiable entre les différentes parties : le 25 juin 2008, Facebook a payé plus de 65 millions de dollars aux ex-compagnons de classe de Mark Zuckerberg. Selon Alexa Internet, Facebook est le deuxième site le plus visité au monde. Mark Zuckerberg possède 24 % des parts de sa société.

CEO de Facebook

Selon le Wall Street Journal, en mai 2009, un investisseur russe aurait proposé 200 millions de dollars afin de porter le capital de l'entreprise à 10 milliards de dollars à condition de disposer d'un siège au conseil d'administration. Mark Zuckerberg aurait refusé car il déclare n'être ouvert qu'à des propositions offrant davantage de latitude à son réseau social.

D'après le classement Forbes 2010 des plus grosses fortunes de la planète, la fortune de Mark Zuckerberg est estimée à 6,9 milliards de dollars, puis 13,5 milliards en 2011. Il détenait à 23 ans le titre du plus jeune milliardaire de la planète. Il est à 35 ans la huitième fortune mondiale avec 62,3 milliards de dollars.

Il figure au 52e rang du classement 2008 des personnalités les plus influentes du monde dressé par le magazine Time.

En avril 2010, il se montre très critique vis-à-vis du réseau social Twitter :

Le flux est éphémère. On poste quelque chose dans le flux, il y restera quelques heures, un certain nombre de gens pourront le lire, puis pour ainsi dire il disparaît. Quant aux services qui consomment ce flux, ils n’établissent pas réellement de connexion entre vous et, ils ne comprennent pas réellement la relation sémantique qui existe entre vous et la connexion que vous avez établie.
En décembre 2010, il est élu personnalité de l'année par le magazine Time. À 25 ans, ce choix en fait la plus jeune personne choisie, après Charles Lindbergh.

Facebook entre en bourse le vendredi 18 mai 2012, jour où Mark Zuckerberg a l'honneur de faire sonner la cloche du Nasdaq pour son entrée. Un mois auparavant, le 9 avril, il a créé la surprise en déboursant un milliard de dollars pour acquérir le réseau social Instagram qui a la cote auprès du jeune public. Il a pour l'essentiel agi en cavalier seul. Puis, 10 jours avant l'entrée sur le Nasdaq, il s'autorise à publier un avis dans lequel il reconnaît que Facebook a tardé à mettre en place sa stratégie mobile et qu'il se pourrait que cela ait un impact sur leur croissance économique. En conséquence, l'entrée en Bourse est un échec : l'action démarre à 38 dollars et clôture la journée à 38,23 dollars, un quasi sur place
Durant plusieurs mois, l'action Facebook ne va cesser de dégringoler. Quatre mois après son introduction, elle ne vaut plus que la moitié de sa valeur initiale. Pourtant, Zuckerberg va redresser la barre : après un peu plus de 3 ans elle vaut plus du double de sa valeur initiale.

À 27 ans, Mark s'offre une nouvelle maison de 7 millions de dollars, à Palo Alto en Californie, près des nouveaux bureaux de Facebook. La maison possède cinq chambres pour ses amis et sa famille, une piscine d'eau salée et une alcôve de musique, pour une surface totale de 1 524 m2.

Le 19 mai 2012, à 28 ans, le jour du passage en bourse de son site Facebook, il ajoute sur le journal de sa page Facebook, comme événement « marquant », son mariage avec Priscilla Chan (née le 24 février 1985), pédiatre de l'Illinois, fille d'immigrés sino-vietnamiens. Le 1er décembre 2015, le couple annonce à la presse la naissance de leur premier enfant, une fille prénommée Maxima. Le 29 août 2017, le couple publie une photo de lui avec leur fille Maxima et leur seconde fille fraîchement née. Ils l'appelleront August.

Mark Zuckerberg achète, en octobre 2014, 144 hectares de l'île paradisiaque de Kauai, pour la somme de 66 millions de dollars (près de 52 millions d'euros).

En novembre 2016, suite à la victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton, Zuckerberg affirme que « créer le monde que nous voulons pour nos enfants » est une tâche « plus importante qu'une quelconque présidence », assurant que ses objectifs ne nécessitaient pas forcément la coopération du gouvernement, se voulant optimiste et défendant de toute responsabilité son réseau social dans l'issue de l'élection présidentielle américaine de 2016
Certains lui prêtent des ambitions politiques pour l'élection présidentielle de 2020, bien que Mark Zuckerberg les réfute. Sur le sujet politique, il se refuse à tout manichéisme, déclarant : « Je pense qu'il est difficile d'adhérer uniquement au Parti démocrate ou au Parti républicain. Je suis simplement pour une économie du savoir. »

En février 2019, il annonce que Facebook travaille sur la blockchain et souhaite l'intégrer à ses services.

En mars 2019, Mark Zuckerberg appelle les pouvoirs publics dans le monde à jouer un « rôle plus actif » pour réguler Internet, invitant notamment plus d'États à s’inspirer des règles européennes en matière de protection de la vie privée.


Votre commentaire





Commentaires


Cloudy   20/03/2020 à 15:07:35
C'est un vrai exemple à suivre pour les personnes qui veulent aller de l'avant dans le monde de l'entreprenariat.